SCIENCES HUMAINES

HISTOIRE DE L’ETRANGER

Couverture de « HISTOIRE DE L’ETRANGER »

Description

La question de l’étranger, de son statut, des droits à lui accorder, de la place à lui reconnaître, occupe tant nos débats publics que sa définition nous semble évidente. Est étranger celui qui vient d’un pays lointain.
Le… Lire la suite  doute ne pouvait venir que d’une historienne et de son travail sur des archives méconnues de l’Italie de la fin du XVIIIème siècle. Dans cette société d’Ancien Régime, l’habitant d’un village voisin, parfois même le membre d’une famille, peut être désigné comme étranger, et la personne originaire d’ailleurs ne pas entrer dans cette catégorie. L’étranger est celui qui n’est pas inscrit dans une chaîne de succession ou dans les réseaux locaux qui donnent accès à la propriété. L’étrangeté peut ainsi être expérimentée par tout individu, dans une phase de sa vie. Elle désigne une condition et non un individu.
Et c’est bien là l’intérêt du travail de Simona Cerutti pour nos interrogations actuelles : la catégorie que nous manions comme une évidence est en fait très récente et l’histoire nous enseigne une tout autre manière de l’appréhender, où l’ « étranger » ne renvoie pas à un Autre qui s’oppose à l’autochtone.
Réduire 

Collection : HISTOIRE

Date de parution :

Thèmes : histoire

Prix : 23 €

Trouver une librairie près de chez moi

Code ISBN 978-2-227-48303-3
N°EAN 9782227483033
Format 145 x 190 mm

HISTOIRE

Dans la même collection

Plus