Site icon Bayard Éditions

Biodiversité: L’épopée de la forêt

Bertrand Fichou, Nikol

Préface du professeur Marc-André Sélosse – Directrice de collection Marie-Agnès Gaudrat

En librairie le 11 mai 2022 – À partir de 7 ans

Après le succès de « La naissance du monde en cent épisodes », Bertrand Fichou nous embarque dans un nouveau voyage scientifique au cœur du royaume mystérieux et fascinant de la forêt, soutenu par de magnifiques illustrations de Nikol.

Découvrez le trailer du livre

L’épopée de la forêt en cent épisodes

Les secrets de la forêt

Comment naît un arbre ? Sait-on que dans une forêt, les arbres sont reliés entre eux ? Aurait-on pu imaginer que dans la mousse vivait tout un petit monde ? Connaissez-vous les milliers de créatures qui peuplent le sous-bois ? En s’appuyant sur une documentation scientifique solide, ce livre nous révèle les secrets les plus incroyables de la forêt. Tour à tour de la taille d’un humain, d’un grain de riz, ou d’un petit animal, on explore les moindres recoins de terre, de mousse, de bois. Très vite, on découvre que tout est lié : un champignon connecte les racines des arbres entre eux, le lierre protège l’arbre des changements de température, les oiseaux aident les arbres à se reproduire…


Une histoire à lire à voix haute

Un voyage passionnant qui suit la vie d’un chêne de sa naissance à sa mort : 800 ans de saisons qui se succèdent dans cette forêt si mystérieuse. Car comprendre les arbres, c’est comprendre la complexité du monde et l’importance de le protéger. Une écriture fluide, un récit fait pour être lu à haute voix, soir après soir, comme on le faisait autrefois à la veillée, ou pourquoi pas jour après jour, en classe. De superbes illustrations qui plongent le lecteur au cœur de la forêt.

Trois questions à Bertrand Fichou

Bertrand Fichou (DR)

Cet ouvrage est un livre documentaire… sous forme de fiction ! Parce que le documentaire n’est pas forcément encyclopédique. Je pense qu’on peut apprendre beaucoup de choses en matière de biologie, d’éthologie ou même de mythologie, en se plongeant dans un récit d’aventure. Pour peu que cette histoire soit racontée avec la rigueur qu’elle doit à ses sources scientifiques. C’était tout le défi de cette « épopée ». 

Ce livre a été écrit à voix haute. Et il est fait pour être lu, si possible, à voix haute. Dans un langage simple, accessible au plus grand nombre. L’idée était d’être compréhensible par des enfants, mais suffisamment riche pour que les adultes y trouvent leur compte. Car oui, les adultes vont aussi apprendre beaucoup de choses à sa lecture, comme j’en ai moi-même appris en le rédigeant… Et quel plaisir, quand on est parent, grand-parent ou enseignant, de faire la lecture aux plus jeunes tout en découvrant en même temps qu’eux la beauté complexe du monde. 

Cet ouvrage met en évidence les interactions qui font que dans la nature, dans une forêt en l’occurrence, tous les êtres vivants dépendent les uns des autres. J’ai voulu raconter le fait qu’un arbre est un univers à lui tout seul, qu’un arbre même mort reste un support de vie, que le fait de supprimer la moindre bestiole ou la moindre plante participe à la rupture d’un équilibre qui est le fruit de millions d’années d’évolution. À l’heure des forêt « gérées », ce livre est un plaidoyer pour le respect de la sauvagerie. Ne serait-ce que parce que nous, êtres humains civilisés, en avons grandement besoin pour notre propre équilibre, que nous en soyons conscients… ou pas ! 

… et à Nikol

Nikol (DR)

« L’épopée de la forêt » est un projet très technique et je ne voulais pas faire d’erreur sur une espèce végétale ou animale. Dès le début, Bertrand m’a fourni un premier groupe de documentations. Au fil de la réalisation de mes images, j’ai glané des centaines d’images sur internet. J’ai souvent une idée précise du cadrage et du point de vue souhaité et je dois donc trouver les images nécessaires à la construction de mes dessins. Je vais chercher un peu partout, je vais sur des sites spécialisés jusqu’aux photos d’un club de randonneurs, par exemple. Je ne me limite pas à la photographie, les vidéos m’aident aussi beaucoup. La forêt est un lieu facilement accessible, j’y ai aussi fait quelques excursions avec mon appareil photo.   

Il est vrai que la plupart de mes livres tournent autour de la nature, l’écologie, les océans et maintenant la forêt. C’est drôle parce que je n’y avais pas prêté attention auparavant. Dans mon travail, j’aime avant tout me faire plaisir en abordant des sujets qui m’intéressent et expérimentant au maximum ma pratique. « L’épopée de la forêt » a été pour moi un grand laboratoire d’expérimentations.

Le mot de Marie-Agnès Gaudrat, directrice de collection

Après la sortie de « La naissance du monde en cent épisodes » quand Bertrand m’a proposé le thème de la forêt pour la suite de la collection, j’avoue avoir eu un doute. Pas sur le fond bien sûr, découvrir les secrets de la forêt répondait tout à fait à l’optique qu’on s’est fixé : mieux comprendre le monde pour mieux l’habiter. Mais sur la forme : comment allait-il s’y prendre pour tenir l’autre signature de la collection,  nous embarquer dans un récit fictionné qui stimule la curiosité du lecteur de rebondissement en rebondissement ? Il a relevé le défi brillamment. Je l’ai vu tisser les fils historiques, géographiques, scientifiques, philosophiques même parfois, pour nous faire traverser les siècles. Je l’ai suivi dans les buissons, les cimes, l’humus, passionnée par la vie des collemboles, du lombric, du merveilleux mycélium, chaque rencontre me propulsant vers une nouvelle. Comme tous ces futurs lecteurs, je ne verrai plus jamais le monde des sous-bois du même œil, consciente que la vie de la forêt et la vie dans la forêt mérite bien le nom d’épopée !

Bertrand Fichou est rédacteur en chef des magazines « Youpi « et « Images doc » du groupe Bayard. Il est l’auteur de nombreux ouvrages parus chez Bayard Éditions dont : « Sciences pas bêtes, » « L’univers pas bête », « La p’tite encyclo de l’histoire du monde », « La p’tite encyclo de l’histoire de France », « Mon atlas animé du ciel et de l’espace ».

Nikol est un illustrateur français qui vit et travaille à Strasbourg depuis 2008. Originaire de Blois, il obtient ses diplômes d’illustration aux Beaux-Arts d’Épinal puis aux arts décoratifs de Strasbourg. Il travaille pour la presse jeunesse (Bayard, Milan, Pop Corn…) et la presse adulte (XXI). Il illustre également des livres destinés à la jeunesse (Bayard Édition, Rageot, Nathan éditions, Milan éditions…). Il participe aux activités des collectifs d’illustrateurs strasbourgeois « Central Vapeur » et les « Rhubarbus ».

Quitter la version mobile