Olympiades

À l’occasion des Jeux olympiques 2024, un court feuilleton exceptionnel en quatorze épisodes de Murielle Szac pour plonger dans l’ambiance passionnante d’une olympiade antique.

Murielle Szac, Olivier Balez – En librairie le 3 avril 2024 – À partir de 8 ans

Photos : Murielle Szac @Francesco Gattoni – Olivier Balez @Corentin Fohlen

L’héritage

Lorsque l’on toque à la maison de ses parents, le jeune Crissias ne se doute pas de l’aventure qui l’attend : il a été tiré au sort pour devenir hellanocide lors de la prochaine olympiade qui se tiendra quelques mois plus tard dans la ville d’Olympie. Son devoir sera de veiller aux normes et à l’héritage des jeux et de maintenir le respect de ses règles lors des épreuves.

Joutes

Le garçon qui ne sait rien faire d’autre que rêver et se disputer avec son frère Lykos n’a pas d’autre choix qu’accepter. Alors qu’une troupe d’athlètes débarque de Thessalie pour les premières sélections, et dans l’attente du voyage à Olympie, Crissias découvre donc le monde grandiose et cruel de l’olympisme.

Le talent romanesque et l’érudition historique de Murielle Szac nous entrainent à la découverte des valeurs et des rites originels de l’Olympisme. Une épopée illustrée par le talentueux Olivier Balez.

Trois questions à Murielle Szac

C’est un nouveau feuilleton d’un genre inédit, plus court que les précédents : pouvez-vous nous en dire plus sur le contexte de ce projet?

Tout est parti de l’équipe de la MC2, la Maison de la culture de Grenoble, dirigée par le metteur en scène Arnaud Meunier. Ils m’ont sollicitée pour que je leur écrive un texte dans le cadre d’un projet théâtral intitulé Du courage ! labellisé Olympiades culturelles. Leur commande d’écriture était de concevoir un mini-feuilleton consacré aux origine antiques des jeux olympiques, associé aux valeurs qu’ils souhaitaient défendre telles que le combat pour l’égalité des genres, des droits et pour la représentation et le respect des minorités. Tout au long de la saison 2023/2024, des artistes et des amateurs vont s’emparer sur scène de mon texte qui leur a beaucoup plu. Devant leur enthousiasme, j’ai eu tout naturellement envie d’en faire profiter aussi mes lecteurs.

Les thématiques abordées sont très engagées: sexisme dans le sport, racisme… Ce sont des sujets qui vous tiennent à cœur?

Parlons sport. Est-ce plaisant d’écrire des scènes de lutte? Vous décrivez à merveille l’importance de conserver le plaisir de la pratique sportive y compris dans la compétition. Quelle relation entretenez-vous avec le sport?

Je le confesse, je n’ai aucune pratique sportive, encore moins de la compétition ! Cependant le travail de l’écrivain est bien de se glisser dans la peau de personnages qu’il n’est pas, de vibrer avec lui et de ressentir des émotions qu’il n’a lui-même pas forcément éprouvées. Ainsi son lecteur lui aussi peut faire marcher son empathie et devenir un athlète ! J’ai fait pas mal de recherches et j’ai ainsi découvert qu’au cœur de ces joutes antiques, il y avait avant tout la joie et le plaisir. Gagner certes, les athlètes en rêvaient tous, mais affronter un adversaire en essayant d’être le meilleur, c’était d’abord cela l’enjeu principal. Dès lors, décrire un combat de boxe ou un pugilat, pourquoi pas, du moment que la férocité en est bannie, et que seule compte la beauté du sport, le bien-être qu’il procure et les réjouissances du collectif.

Extrait

Murielle Szac est écrivaine, journaliste et éditrice. Depuis plus de dix ans, elle s’intéresse à la mythologie grecque et publie Les feuilletons de la mythologie grecque en cent épisodes, qui rencontrent un grand succès auprès des familles, des enseignants et des professionnels. Centré sur la notion de la transmission, son travail questionne sur les origines. Pour choisir qui l’on est, il faut savoir d’où l’on vient.

Murielle Szac. Paris mars 2022

Olivier Balez est un illustrateur, dessinateur et scénariste de bandes dessinées français. Il s’est formé aux Arts Appliqués de l’École Estienne à Paris puis au National College of Art and Design en Irlande. Il a notamment illustré en BD la biographie de Robert Moses, l’architecte-urbaniste de New York, déjà traduite en 345 langues. Il réalise de nombreuses couvertures de livres et collabore depuis plus de dix ans pour le journal Le Monde. En 2023, il a imaginé le nouveau visage du timbre français, Marianne de l’avenir.

© Corentin Fohlen/ Divergence. Paris, France. 25 septembre 2023. Portrait de l’auteur et dessinateur de bandes dessinees et illustrateur, Olivier Balez